Programmateur de PIC
V7.0 (mai 2009)


Il s'agit d'un logiciel de programmation de microcontrôleurs PIC en mode ICSP (liaison série synchrone).

Les composants gérés par le logiciel sont :

Cette version du logiciel peut utiliser plusieurs types d'interfaces :
  • Interface de programmation sur port parallèle : PICPROG (origine : D. TAIT)
  • Interface de programmation sur port parallèle : PICPROG2000 (origine : J. WEISS)
  • Interface de programmation sur port série : JDM ou PROGRS (origine : J. WEISS)
  • Interface de programmation sur port série : LUDIPIPO (origine : Ludwig Catta)

    L'interface a volontairement été écrite en anglais pour en augmenter sa diffusion.

    PRÉSENTATION DU PROGRAMME

    Au lancement du programme, on va chercher quel port parallèle est équipé de l'interface (il faut que l'interface soit sous tension) ; le programme est capable de détecter la version de l'interface.

    La fenêtre du programme est représenté par la figure ci-dessous, elle est constituée de :

  • une fenêtre de texte informant des opérations dernièrement réalisées,
  • des boutons de commande
  • une barre d'information sur l'état du programmateur et du composant.

    Conseils d'utilisation

    Il s'agit d'une version du logiciel relativement jeune (malgré son âge, le soft garde et traces de jeunesse !), n'hésitez pas à me signaler tout bug ou fonctionnement gênant

    Vérifier que le composant a été correctement identifié (rubrique "Device" dans la barre d'état), les composants testés sont les suivants :

    Depuis la version 7, il y a un fichier ASCII de description des composants par famille : progjw_16f.ini et progjw_18f.ini ; il est alors possible de décrire des composants non encore gérés.

    Il est conseillé d'effacer le composant avant programmation, mais cela n'est normalement pas obligatoire.

    Il faut charger un fichier de programmation (au format Intel HEX) par le bouton Load ou par le menu File/Open.

    Une fois le fichier (valide) chargé, on réactualise la rubrique des fusibles de configuration (Fuses) dans la barre d'état et dans la partie droite de la fenêtre du programme (Oscillateur et Timers)

    Il a été rajouté un contrôle (Automatic File Update) qui permet de charger automatiquement la dernière version du programme (fichier HEX) à chaque demande de programmation du composant. Un bouton situé en bas et à droite (RESET PIC) est utilisable avec l'interface PICPROG2000, il permet de réinitialiser le microcontrôleur à partir du PC.

    N.B. : la version 7.00 est encore instable avec les 18f (version "béta") ; en cas d'erreur de communication avec le composant, il faut retenter ...


    Fichiers associés au projet :

    Si vous ne possédez pas VisualBasic V6.00 ou si vous n'avez pas installé d'applications VB6 (par exemple EEPROM I2C), vous devez effectuer une installation complète du logiciel : picprogjw.zip(2,1 MOctets)

    Pour une mise à niveau de la version, il suffit de remplacer le fichier exécutable par sa Dernière version : progjw.exe (actuellement : V7.00, 19 mai 2009) ; ne pas oublier les fichiers de description des composants :

  • progjw_16f.ini

  • progjw_18f.ini

    Évolutions logicielles :

  • V1.00 (8 mars 2000) : version initiale

  • V2.00 (11 avril 2000) :
  • V2.10 (12 mai 2000) :
  • V3.00 (11 septembre 2000) :
  • V3.01 (22 septembre 2000) :
  • V3.50 (15 décembre 2000) :
  • V3.51 (5 mars 2001) :
  • V4.00 (27 avril 2001) :
  • V5.00 (22 mai 2001) :
  • V5.00 (1er juin 2001) :
  • V6.22 (1er février 2002) :
  • V6.30 (5 février 2002) :
  • V6.40 (25 mars 2002) :
  • V6.41 (24 mars 2008) :
  • V7.00 (19 mai 2009) :

    En cas d'installation manuelle du soft, vous risquez d'avoir besoin de : dlportio.dll

    Remarque : l'installation sous Windows NT requiert l'installation d'un driver de port parallèle (opération possible avec les droits d'administrateur) ; celui-ci vient de Scientific Software : port95nt.exe (1,5 Moctets).

    Installation sous Windows2000 : l'installation pose des problèmes (bloquage au niveau d'un fichier système (MSVB6 ...) ; il est alors conseillé d'essayer une version d'installation spécifique qui se trouve dans le répertoire Win2000